World Of Warplanes 2.0 : La loi du silence ?

maxresdefault

Depuis le lancement de la version 2.0 de World of Warplanes le 11 Octrobre 2017, une levée de bouclier général s’est dressée et puis cette protestation a comme disparue.

Toutes communautés confondues, les même remarques et déceptions sont apparues sur les forums. Peut importe les serveurs, tout le monde s’accordait sur la même chose : La 2.0 a raté sa cible, pire elle s’est tiré une balle dans le pied.

Mais alors quels sont les reproches ?

  1. Le gameplay qui a été lissé, tellement lissé qu’il en est devenu plat, quasiment plus différences entres les avions et leur spécificité historique.
  2. Le mode de jeu totalement brouillon est bâclé. Un énorme manque de profondeur.
  3. Plus rien n’est cohérent, avions que se répare tout seul, bombes qui réapparaissent…

 

Mais que s’est-il passé ? Comment cela a pu se produire ? Il y a pourtant eu des phases de test « closed » et « open », non ?

Oui, en effet… Et a chaque fois, les joueurs ont annoncés d’entrée de jeu leur avis : Non ! Nous ne prenons pas la bonne direction !

Les responsables ont bien essayés de nous rassurer, en vain. Le 11 Octobre, cette atrocité fut, et cela alors que tous le monde avait prévenu que ce n’était pas une bonne chose, sortie.

Alors oui, ce jeu désormais encore plus arcade qu’il ne l’était déjà, est pour certains joueurs, quelque chose de fun et facile a prendre en main, « fun » immédiat… Encore un coup de cette tendance : « Je veux tout et tout de suite facilement » .  Les faits sont la, le jeu a attiré dans un premiers temps sont lot de curieux a l’annonce de cette 2.0, mais la fréquentation est en chute libre jour après jour. Même les multiplicateurs (x5) d’expériences ne font plus tellement changer les choses.
Mais, comment se fait-il que cette vague de mécontentement ne fasse pas plus grand bruit ? Serai-ce uniquement a cause de la faible popularité du jeu et de sa faible base de joueurs ?

Et bien non. La modération sur les forums World of Warplanes y est pour beaucoup. Dans un premiers temps, beaucoup des râleurs furent mis de côté, corrigé… Certes leurs posts n’était peut-être pas très constructif, parfois agressifs même, mais cela reflétait le malaise qui grandissais.

Durant les phases de test, la participation sur les forums WoWP, toutes communautés confondues, a littéralement explosé. Tout le monde y fit un tour pour déposer son avis ( positif ou négatif ).

Ensuite, la 2.0 vit le jour. Et la, patatraf, encore un fois, un raz-de-marré d’avis négatif. Et puis, au fur et a mesure le choses changèrent.

La modération mit en place, un système de nombre de bataille minimum sur la 2.0 pour pouvoir poster sur le forum. Certes, 10 parties, ce n’est pas très élevé. Même si les parties sont plus longue qu’auparavant.

Mais pour un joueurs ayant jouer au test « Closed » puis au test « Open », ayant plus que probablement plusieurs heures voir dizaines d’heures de jeux sur cette version test de la 2.0 mais n’ayant pas envie de rejoindre la version publique, car connaissant déjà bien les choses. Ils se retrouvent simplement privés de la paroles. Des joueurs, ayant des milliers de parties, ayant participés activement pour la communauté du jeu, faisant de leurs maximum pour porter le jeu a la seul force de leur volonté, se retrouvent simplement privé de parole.

Imaginons un joueur, dont la nouvelle version l’empêche simplement de jouer, pour des causes matériel par exemple. Et bien il ne pourra jamais venir faire part de son expérience sur le forum. Ceci n’est qu’un cas de figure parmi tant d’autres. Nous sommes donc bien dans un cas de censure des mécontents, des remarques négatives…

Il est donc normal, que la vague de contestation ce soit calmé. Vu que les protestataire, eux même joueurs de longue date, ont tout simplement eu la langue coupée (ou le clavier…)

Le silence actuel des responsables vis a vis de cette 2.0, vis a vis de cette pratique du silence répugnante, est éloquente.  Cette tentative de cacher la misère frise le ridicule et ce n’est pas la fréquentation du jeu qui changera les choses.

 


 

English version by google translate, sorry. 

maxresdefault

Since the launch of World of Warplanes version 2.0 on 11 Octrober 2017, there has been a general outcry and this protest has disappeared.

In all communities, the same remarks and disappointments appeared on the forums. No matter the servers, everyone agreed on the same thing: The 2.0 missed its target, the worse it shot itself in the foot.

But then what are the reproaches?

The gameplay has been smoothed, so smooth that it has become flat, almost no more differences between aircraft and their historical specificity.
Totally rough game mode is sloppy. A huge lack of depth.
Nothing is coherent, planes that repairs itself, bombs that reappear …
But what happened? How could this happen? There were, however, some « closed » and « open » test phases, no?

Yes, indeed … And each time, the players have announced from the outset their opinion: No! We do not take the right direction!

The officials have tried to reassure us, in vain. October 11th, this atrocity was, and that while everyone had warned that it was not a good thing, exit.

So yes, this game now even more arcade than it already was, is for some players, something fun and easy to take in hand, « fun » immediately … Another stroke of this trend: « I want everything and immediately easily. The facts are there, the game attracted in a first time are lot of curious to the announcement of this 2.0, but the attendance is in free fall day after day. Even the multipliers (x5) of experiences do not make much change anymore.
But how is it that this wave of discontent does not make more noise? Will it be solely because of the low popularity of the game and its weak base of players?

Well no. Moderation on the World of Warplanes forums is important. At first, many grumblers were put aside, corrected … Although their posts were perhaps not very constructive, sometimes aggressive, but it reflected the discomfort that grew.

During the test phases, the participation in the WoWP forums, all communities combined, has literally exploded. Everyone went around to give his opinion (positive or negative).

Then 2.0 is born. And the, patatraf, again, a tidal wave of negative opinion. And then, as and when things changed.

The moderation put in place, a system of minimum battle number on the 2.0 to be able to post on the forum. Admittedly, 10 games is not very high. Even if the parties are longer than before.

But for a player having the test « Closed » then the test « Open », having more than probably several hours or dozens of hours of games on this test version of the 2.0 but not wanting to join the public version, because already knowing things well. They find themselves simply deprived of the words. Players with thousands of games who have actively participated in the game community, doing their utmost to bring the game to the heart of their game, find themselves simply speechless.

Imagine a player, whose new version simply prevents him from playing, for material reasons for example. Well, he will never be able to share his experience on the forum. This is just one of many cases. So we are in a case of censorship of the discontented, negative remarks …

It is therefore normal, that the wave of protest is calmed. Since the protesters, themselves longtime players, have simply had the language cut (or the keyboard …)

The current silence of the leaders with respect to this 2.0, with respect to this practice of disgusting silence, is eloquent. This attempt to hide misery borders on ridicule and it is not going to gambling that will change things.

Publicités

[ Heliborne : Les bases ]

A quoi ressemble le jeu ? En multijoueur ici, vu que c’est l’atout principal du jeu.

Tout d’abord, il faut créer un escadron. Un escadron est une sélection d’appareil que vous allez choisir en jeu. Il sera défini par le Tier (I, II, III, IV) dans lequel vous allez vouloir rejoindre la partie.

Votre escadron peut contenir jusqu’à 3 hélicoptère, lorsque l’un est détruit, vous pourrez repartir avec un autre le temps qu’il se répare.

VtP8tpg

Vous pouvez éditer votre escadron pour y personnaliser vos appareils.

  • Armement
  • Troupe embarqué
  • Défense
  • Camouflage

20171127234758_1

Les différentes combinaisons sont déblocable via l’arbre de « Progression » qui s’apparente aux jeux « World of… » . Rien de bien compliqué : Les parties vous rapporte des points d’expérience qui vous permette de débloquer tel ou tel chose.  Il n’y pas de monnaie en jeu.

C’est via ce système que vous pourrez aussi rechercher d’autres hélicoptères.

20171128000030_1

En jeu, plusieurs sorte de mode : Coop ou PVP.

Le mode coop sera une carte classique avec au fur et mesure de la partie des objectif a remplir dans un temps impartis. Chaque objectif vous rapportera des points de victoire jusqu’à l’objectif final.

En PVP, ce sont des zones a capturer avec l’infanterie embarquée, qui lorsque plusieurs sont reliés, crée une route qui sera emprunté par des renfort terrestre : Tank, véhicule AA…

Une barre d’avantage évolue selon le nombre de base détenue. Si la barre est complètement remplie la partie est finie. Si le temps est imparti, c’est l’équipe la plus avancée qui l’emporte.

heli

Voici pour les bases ! Bon vol !

[ Heliborne : Les Hélicoptères ]

Heliborne propose un peu plus de 40 hélicoptère, bien-sur, certains d’entre eux ne sont que des versions modernisées et donc se ressemblant tout de même beaucoup pour ceux qui sont plus étranger au monde de l’aviation.

Ceux-ci sont donc diviser par factions et par rôle.

  • USA 
  • Soviétique    

et

  • Reconnaissance : Léger, rapide et faiblement armé. Permet donc de faire de la reconnaissance et surtout d’utiliser les unités d’appui mortier. ( Ex : Kiowa )
  • Attaque : Plus lourdement armée, équipé de missiles guidé AT et parfois AA, ce sont les véritables combattant du champs de bataille en jeu.
  • Assaut héliporté : Ce sont eux qui transporte les troupes, généralement plus lourd et moins maniables, ils n’en reste néanmoins pas sans défense ! Souvent chargé de roquettes et tireur latéraux. Leurs tâches sera de déposer des troupe dans les zones a capturer et ravitailler, déposé des lanceur AA et AT pour tendre des embuscade a vos ennemi et déployer les précieuse unités d’appui mortier pour que vos éclaireurs puissent faire leur travail.

 

Les voicis :

 

RU_1920x1080
URSS
US_1920x1080
USA

 

[ Heliborne : Présentation ]

coop

Heliborne est un jeu d’hélicoptère arcade tactique.  Ultra accessible, facile a prendre en main et surtout pas gourmand pour les pc. Réalisé par le petit studio JetCat games regroupant 4 développeurs et paru le 12 octobre 2017.

 

Le jeu a pour but de nous initier au monde des hélicoptères ou moulins a café, voilures tournantes, secoueur de vertèbres, < inséré nom péjoratif pour hélicoptère > …

Le contenu étant d’une part les missions solo, qui sont avant tout la pour initier le joueur au jeu et ses possibilités. De l’autre part, le multijoueur qui lui se révèle très fun. Dans la lignée des « World of … » mais proposant un gameplay plus poussif, plus de possibilité et de tactique. Le modèle de vol reste très arcade sans non plus aller en dehors de la physique réel.  Mode coop et affrontement sont proposé sur 5 map dans un premier temps. ( Kosovo, Afghanistan et Vietnam.)

Les hélicoptères mis a notre disposition sont répartis en 4 Tier,  chaque tier représantant un époque. Celle-ci vont de 1950 jusqu’au années 2000. Pour le moment deux branches : USA et Russie totalisant une quarantaine de machines, d’autre nations viendront s’ajouter au fur et mesure.

Les hélicoptères sont divisé en trois catégorie : Attaque, Assaut héliporté et reconnaissance.  Car dans Heliborne, l’environnement au sol est une partie majeur du jeu. Zone a prendre et protéger. Troupes au sol a débarquer, unitées AA a déposer a notre guise pour tendre des embuscades, de même pour des unitées Anti-tank. Possibilité aussi de déployer des unités mortiers, qui elles pourront être requise par les hélicoptère de reconnaissance et fournir un appui non négligeable.  Dans les grande ligne, vous pouvez déjà imaginer la profondeur de gameplay que cela pour offrir.

vehicles

 

 

 

 

 

Su-27 & Cie – Flanker Family

SU TITLE

Le Su-27, fameux Flanker… Appareil de légende fruit de la guerre froide. Qui n’en n’a jamais entendu parler ? 

C’est en 1977 que la grande famille des Flanker’s commença avec le premier vol du prototype T-10-1 de chez Sukhoï. Ensuite de nombreuse déclinaison on vu le jour créant ainsi l’énorme famille des Flanker.

Dés lors, il n’est pas évident de s’y retrouver dans cette masse de version parfois un peu « exotique » de Flanker. Mais c’est bien ici que le charme de cette famille règne : dans sa variété exceptionnelle !

Je vais donc essayer ici de vous lister le plus de version de la famille de Flanker via un schéma aussi simple que possible  et ensuite illustrer la plupart des version en image. Naturellement ceci ne sera pas exhaustif, mais aura au moins le mérite d’être un éclaircissement appréciable pour le commun des mortel que nous sommes.

Flankerfamily (2)
Flanker’s Family Schéma.

FlankerFamily -> Schéma en version HD

Maintenant, voici un large panel de photographie des différentes versions de Flanker, bien sur cette liste n’est pas exhaustive !

su27-1
Sukhoï T10-1. Le prototype, notez la position des aérofreins qui ne sont pas  encore placer sur le dos et des dérives plus proche l’une de l’autre.
Su27T10S
Su-27 T10S. Prototype de pré-série.
Su27P
Su-27P. Version sans capacités air-sol.
SU-27SK
Su-27SK (Chine).
J-11B
J11B (Chine) Version construite par la Chine, cellule allégé du a des matériaux différents. L’équipement est majoritairement d’origine chinoise.
Su-33
Su-33. Version navale du Flanker.
J-15
J15 (Chine) Appareil chinois, copie amélioré (?) du Su-27K/Su-33, produit a partir d’un prototype racheté a l’Ukraine durant l’année 2003.
su-27pu
Su-27PU. Pré-série du Su-30.
Su-27UB
Su-27UB. Version Bi-place, conserve toutes les capacités de combat.
Su-27SM
Su-27SM. Version modernisée, avec nouveau système de tir : air-mer, air-sol + tir missile anti-radar.  Ajout d’une perche de ravitaillement. Reconnaissable grâce a sa boule optronique frontale déplacé sur la droite.
Su-27UBK-J11BS
Su-27UBK – J11BS (Chine) Version export du Su-27UB.
Su-30
Su-30.
Su-30MK
Su-30MK. Version modernisée et prévue pour l’export du Su-30.
Su-30M2
Su-30M2. Version russe du Su-30MK
Su-30MK2
Su-30MK2 (Ouganda)
Su-30MK2V
Su-30MK2V (Vietnam)
Su-30MKV
Su-30MKV (Venezuela)
Su-30MKI
Su-30MKI (Inde)
Su-30MKA
Su-30MKA (Algérie)
Su-30MKM
Su-30MKM (Malaisie)
Su-30MKK
Su-30MKK (Chine)
Su-30SM
Su-30SM. Version russe du Su-30MKI destiné a l’inde, gardant une partie de l’avionique d’origine étrangère + le radar Bars R.

 

SU-27KU
Su-33UB. Version bi-place d’entrainement du Su-33.
Su-27IBSu34
Su-34. Version de bombardement long rayon, bi-place côte à côte.
Su-27M
Su-27M/Su-35. Première version du Su-35, stoppée pour cause économique.
Su-35S
Su-35S. Aboutissement du projet repris en 2003, avec un premier vol en 2011. Bien que la ressemblance au Su-30 soit forte, l’avion est quasiment totalement nouveau. Plus léger et sans plan canard ni aérofrein dorsal, capacité de super-cruise grâce au nouveau réacteur a poussée vectorielle, nouveau radar Ibris E, 20% de carburant en plus. Chose nouvelle pour un Flanker, il est capable d’emporte des réservoirs largables.
Su-37
Su-37 (Unique exemplaire, détruit lors d’un crash le 19 décembre 2002).

J’espère que ce petit éclaircissement sur le famille Flanker vous aura plu et que cela aura peut-être pu vous renseigner sur certaine origine des diverse versions !  

[World of Warplanes] La 2.0, c’est pour bientôt !

 

banner_wowp_conquest

World of Warplanes, ce jeu de la série des « World » cher a Wargaming qui était plutôt très mal né, va finalement enfin recevoir sa version 2.0 tant attendue par les joueurs (dont moi) ! 

 

C’est aujourd’hui, via une annonce sur le site officiel ( ici ) que Wargaming communique enfin sur son jeu de zinc. Et qu’elle annonce, depuis 2015 tous les pilotes virtuel, bien souvent des vétérans qui résistaient encore et toujours sur ce jeu en perte de vitesse et de joueurs,  attendaient sans vraiment y croire a une seconde vie de leur jeu préféré.

Désormais, avec l’annonce de l’inscription a la phase de test de cette fameuse version 2.0, c’est une certitude, nous auront quelque chose a ce mettre sous la dent pour 2017 !

Alors voyons les annonces, et ce qui va changer et arriver.

  • Un mode conquête : ça reste très flou pour le moment, mais globalement on peu s’attendre a plus de cible au sol, et un système de point via la destruction au sol, voir une interaction sur certaines cibles majeur. Probablement un système de réapparition pour justifier le fait de prioriser les cibles au sol.

 

  •   Un Système des points de réapparition : Ici, c’est une des grosse nouveauté. A voir comment cela sera mis en place. Mais cela peut s’avérer fun !

 

  • Des bombardiers ! : Enfin ! Nous sommes nombreux l’avoir réclamé, un mode bombardiers, avec une équipe de défense du groupe de bombardement et un groupe d’attaquant. La, on peu clairement dire que les développeurs nous ont écoutés ! De plus, on nous annonces un mode mitrailleurs de queue manuel dans ce mode ! Du fun et encore du fun a l’horizon, sans parler que s’attaquer a un avion défendu par des mitrailleurs risque de devenir plus sportif qu’auparavant, du challenge en vue !

 

  •  Améliorations graphique : De nouveau effets, graphisme, refonte de map… A ce niveau rien de bien foufou pour le moment, mais c’est toujours le bienvenu ! A voir les premières images…

 

Et maintenant ? Et bien Wargaming nous demande, au plus grand nombre, de s’inscrire pour la phase de test ( Inscription ICI ). Soyez nombreux pour montrer votre engouement dans cette version 2.0 tant attendue ! 

 

Les dossiers

Voici la liste des dossiers réalisés jusqu’à présent :

 

[LES AVIONS AEW&C]

Découverte des avions de détection.

[LES DRONES ET UAV ]

Le monde des drones aérien.

[LE FANTASME DE LA VOITURE VOLANTE]

Un rêve de gosses qui restera certainement un rêve…

[SAR – SEARCH AND RESCUE]

Les aéronefs de sauvetage.

[LES LIVRÉES SPÉCIALES…]

Les avions aux couleurs un peu différentes !

Découverte du Noir & Blanc…

mon

J’ai récemment fait l’acquisition d’un mobile avec double capteur, un classique et un monochrome dédié. Capable de travailler ensemble, ces deux capteurs offrent un appareil photo d’appoint en plus de son utilisation première.  

Ayant envie de tester la photographie noir et blanc native et de pouvoir profiter de sa finesse caractéristique, j’ai trouvé  cet objet utile pour ne pas avoir à investir dans un compact dédié qui ne me servirait peut-être pas toujours…

Pour cette occasion j’ai décidé d’aller essayer le nouveau jouet au MRA ( Musée Royal de l’Armée ) à Bruxelles. Ce musée n’est vraiment pas cher (4€) puis assez agréable, même s’il manque probablement d’un poil de budget et qu’il souffre aussi de problèmes politiques complexes intimement liés à la Belgique.

Quoi qu’il en soit, cela n’empêche pas le musée de posséder une collection riche, notamment au niveau aviation avec un Hall dédié plutôt agréable et plein de charme !

F-16, Spitfire, Mirage, MiG-23, Caravelle, etc… Une superbe collection à aller voir pour les passionnés d’aviation. Pour les fanas belges, un Renard R-31 en reconstruction est à admirer ! Les travaux avancent bien !

 

 

Le résultat final me plait assez, même plutôt surpris pour un « gadget d’appoint »… à voir sur le long terme désormais.

Pour plus d’informations sur le magnifique lieu qu’est-ce musée : Musée Royal de l’Armée et d’Histoire Militaire

Orage et visage…

Ce soir, la chaleur accumulée depuis les derniers jours a provoqué un orage. Un magnifique orage.

L’occasion de poser le trépied et l’appareil photo pour se faire plaisir et essayer d’immortaliser ces magnifique couleurs dans le ciel. Ce mélange entre lumière de la ville et flash des éclairs. Le résultat est simplement surnaturel et pourtant bien réel.

La Mère Nature est la plus belle chose que nous ayons sur cette planète.

 

 

IMG_8589 (2)

IMG_8576 (2)

IMG_8575 (2)

 

En bonus, un dieu grec du nom de Zeus, est venu s’immortalisé sur une photo. Une bien belle illusion.

IMG_8567 (2)