Su-27 & Cie – Flanker Family

SU TITLE

Le Su-27, fameux Flanker… Appareil de légende fruit de la guerre froide. Qui n’en n’a jamais entendu parler ? 

C’est en 1977 que la grande famille des Flanker’s commença avec le premier vol du prototype T-10-1 de chez Sukhoï. Ensuite de nombreuse déclinaison on vu le jour créant ainsi l’énorme famille des Flanker.

Dés lors, il n’est pas évident de s’y retrouver dans cette masse de version parfois un peu « exotique » de Flanker. Mais c’est bien ici que le charme de cette famille règne : dans sa variété exceptionnelle !

Je vais donc essayer ici de vous lister le plus de version de la famille de Flanker via un schéma aussi simple que possible  et ensuite illustrer la plupart des version en image. Naturellement ceci ne sera pas exhaustif, mais aura au moins le mérite d’être un éclaircissement appréciable pour le commun des mortel que nous sommes.

Flankerfamily (2)
Flanker’s Family Schéma.

FlankerFamily -> Schéma en version HD

Maintenant, voici un large panel de photographie des différentes versions de Flanker, bien sur cette liste n’est pas exhaustive !

su27-1
Sukhoï T10-1. Le prototype, notez la position des aérofreins qui ne sont pas  encore placer sur le dos et des dérives plus proche l’une de l’autre.
Su27T10S
Su-27 T10S. Prototype de pré-série.
Su27P
Su-27P. Version sans capacités air-sol.
SU-27SK
Su-27SK (Chine).
J-11B
J11B (Chine) Version construite par la Chine, cellule allégé du a des matériaux différents. L’équipement est majoritairement d’origine chinoise.
Su-33
Su-33. Version navale du Flanker.
J-15
J15 (Chine) Appareil chinois, copie amélioré (?) du Su-27K/Su-33, produit a partir d’un prototype racheté a l’Ukraine durant l’année 2003.
su-27pu
Su-27PU. Pré-série du Su-30.
Su-27UB
Su-27UB. Version Bi-place, conserve toutes les capacités de combat.
Su-27SM
Su-27SM. Version modernisée, avec nouveau système de tir : air-mer, air-sol + tir missile anti-radar.  Ajout d’une perche de ravitaillement. Reconnaissable grâce a sa boule optronique frontale déplacé sur la droite.
Su-27UBK-J11BS
Su-27UBK – J11BS (Chine) Version export du Su-27UB.
Su-30
Su-30.
Su-30MK
Su-30MK. Version modernisée et prévue pour l’export du Su-30.
Su-30M2
Su-30M2. Version russe du Su-30MK
Su-30MK2
Su-30MK2 (Ouganda)
Su-30MK2V
Su-30MK2V (Vietnam)
Su-30MKV
Su-30MKV (Venezuela)
Su-30MKI
Su-30MKI (Inde)
Su-30MKA
Su-30MKA (Algérie)
Su-30MKM
Su-30MKM (Malaisie)
Su-30MKK
Su-30MKK (Chine)
Su-30SM
Su-30SM. Version russe du Su-30MKI destiné a l’inde, gardant une partie de l’avionique d’origine étrangère + le radar Bars R.

 

SU-27KU
Su-33UB. Version bi-place d’entrainement du Su-33.
Su-27IBSu34
Su-34. Version de bombardement long rayon, bi-place côte à côte.
Su-27M
Su-27M/Su-35. Première version du Su-35, stoppée pour cause économique.
Su-35S
Su-35S. Aboutissement du projet repris en 2003, avec un premier vol en 2011. Bien que la ressemblance au Su-30 soit forte, l’avion est quasiment totalement nouveau. Plus léger et sans plan canard ni aérofrein dorsal, capacité de super-cruise grâce au nouveau réacteur a poussée vectorielle, nouveau radar Ibris E, 20% de carburant en plus. Chose nouvelle pour un Flanker, il est capable d’emporte des réservoirs largables.
Su-37
Su-37 (Unique exemplaire, détruit lors d’un crash le 19 décembre 2002).

J’espère que ce petit éclaircissement sur le famille Flanker vous aura plu et que cela aura peut-être pu vous renseigner sur certaine origine des diverse versions !  

Publicités

[World of Warplanes] La 2.0, c’est pour bientôt !

 

banner_wowp_conquest

World of Warplanes, ce jeu de la série des « World » cher a Wargaming qui était plutôt très mal né, va finalement enfin recevoir sa version 2.0 tant attendue par les joueurs (dont moi) ! 

 

C’est aujourd’hui, via une annonce sur le site officiel ( ici ) que Wargaming communique enfin sur son jeu de zinc. Et qu’elle annonce, depuis 2015 tous les pilotes virtuel, bien souvent des vétérans qui résistaient encore et toujours sur ce jeu en perte de vitesse et de joueurs,  attendaient sans vraiment y croire a une seconde vie de leur jeu préféré.

Désormais, avec l’annonce de l’inscription a la phase de test de cette fameuse version 2.0, c’est une certitude, nous auront quelque chose a ce mettre sous la dent pour 2017 !

Alors voyons les annonces, et ce qui va changer et arriver.

  • Un mode conquête : ça reste très flou pour le moment, mais globalement on peu s’attendre a plus de cible au sol, et un système de point via la destruction au sol, voir une interaction sur certaines cibles majeur. Probablement un système de réapparition pour justifier le fait de prioriser les cibles au sol.

 

  •   Un Système des points de réapparition : Ici, c’est une des grosse nouveauté. A voir comment cela sera mis en place. Mais cela peut s’avérer fun !

 

  • Des bombardiers ! : Enfin ! Nous sommes nombreux l’avoir réclamé, un mode bombardiers, avec une équipe de défense du groupe de bombardement et un groupe d’attaquant. La, on peu clairement dire que les développeurs nous ont écoutés ! De plus, on nous annonces un mode mitrailleurs de queue manuel dans ce mode ! Du fun et encore du fun a l’horizon, sans parler que s’attaquer a un avion défendu par des mitrailleurs risque de devenir plus sportif qu’auparavant, du challenge en vue !

 

  •  Améliorations graphique : De nouveau effets, graphisme, refonte de map… A ce niveau rien de bien foufou pour le moment, mais c’est toujours le bienvenu ! A voir les premières images…

 

Et maintenant ? Et bien Wargaming nous demande, au plus grand nombre, de s’inscrire pour la phase de test ( Inscription ICI ). Soyez nombreux pour montrer votre engouement dans cette version 2.0 tant attendue ! 

 

Les dossiers

Voici la liste des dossiers réalisés jusqu’à présent :

 

[LES AVIONS AEW&C]

Découverte des avions de détection.

[LES DRONES ET UAV ]

Le monde des drones aérien.

[LE FANTASME DE LA VOITURE VOLANTE]

Un rêve de gosses qui restera certainement un rêve…

[SAR – SEARCH AND RESCUE]

Les aéronefs de sauvetage.

[LES LIVRÉES SPÉCIALES…]

Les avions aux couleurs un peu différentes !

Découverte du Noir & Blanc…

mon

J’ai récemment fait l’acquisition d’un mobile avec double capteur, un classique et un monochrome dédié. Capable de travailler ensemble, ces deux capteurs offrent un appareil photo d’appoint en plus de son utilisation première.  

Ayant envie de tester la photographie noir et blanc native et de pouvoir profiter de sa finesse caractéristique, j’ai trouvé  cet objet utile pour ne pas avoir à investir dans un compact dédié qui ne me servirait peut-être pas toujours…

Pour cette occasion j’ai décidé d’aller essayer le nouveau jouet au MRA ( Musée Royal de l’Armée ) à Bruxelles. Ce musée n’est vraiment pas cher (4€) puis assez agréable, même s’il manque probablement d’un poil de budget et qu’il souffre aussi de problèmes politiques complexes intimement liés à la Belgique.

Quoi qu’il en soit, cela n’empêche pas le musée de posséder une collection riche, notamment au niveau aviation avec un Hall dédié plutôt agréable et plein de charme !

F-16, Spitfire, Mirage, MiG-23, Caravelle, etc… Une superbe collection à aller voir pour les passionnés d’aviation. Pour les fanas belges, un Renard R-31 en reconstruction est à admirer ! Les travaux avancent bien !

 

 

Le résultat final me plait assez, même plutôt surpris pour un « gadget d’appoint »… à voir sur le long terme désormais.

Pour plus d’informations sur le magnifique lieu qu’est-ce musée : Musée Royal de l’Armée et d’Histoire Militaire

Orage et visage…

Ce soir, la chaleur accumulée depuis les derniers jours a provoqué un orage. Un magnifique orage.

L’occasion de poser le trépied et l’appareil photo pour se faire plaisir et essayer d’immortaliser ces magnifique couleurs dans le ciel. Ce mélange entre lumière de la ville et flash des éclairs. Le résultat est simplement surnaturel et pourtant bien réel.

La Mère Nature est la plus belle chose que nous ayons sur cette planète.

 

 

IMG_8589 (2)

IMG_8576 (2)

IMG_8575 (2)

 

En bonus, un dieu grec du nom de Zeus, est venu s’immortalisé sur une photo. Une bien belle illusion.

IMG_8567 (2)

Petit tour a Florennes

Fin juin, il était enfin venu le temps pour un petit retour en bord de piste pour prendre quelques clichés bien bruyant. Malgré la météo peu réjouissante la journée fut bonne… De bonne pioche et de bon coup de soleil tout de même !

[Les avions AEW&C]

IMG_3512

Les avions AEW&C ( Pour  Airborne Early Warning and Control ou Système de détection et de commandement aéroporté ) sont des avions dotés d’antennes et d’outils pour détecter, écouter, décrypter des données sur un champ d’opération. Souvent d’une allure très particulière dû à leurs appendices, les antennes, qui sont fixées sur leur fuselage, ces avions souvent méconnus sont d’une importance capitale pour n’importe qu’elle force aérienne.

Ces avions sont très souvent des avions de ligne ou cargo/utilitaire transformés pour jouer leur rôle de « radar volant ».

Il en existe plusieurs types pour des missions différentes.

Les avions de détection aérienne : 

Ces avions sont les plus connus, souvent appelé « AWACS », ce sont des avions qui sont la plupart du temps issus du marché civil et dotés d’un puissant radar, parfois rotatif. Mais parfois, des versions plus spécifiques sont conçues. Notamment au USA, pour les besoins de la Navy où des avions capables d’opérer depuis des porte-avions ont vus le jour, c’est le cas du Grumman E-2 Hawkeye. Leur but est d’observer le trafic aérien et, si besoin est, de détecter une cible pour ensuite l’indiquer aux avions intercepteurs se trouvant dans la zone. Capable de voir des avions jusqu’à 500km pour certains, l’avantage principal est d’être beaucoup moins affectés par le relief que les radars au sol.
Ils peuvent servir à coordonner des raids massifs d’aéronefs et permettre au commandement d’avoir un point de vue clair sur la situation.

Dans ce rôle, du coté occidental, l’avion le plus connu est l’E-3 Sentry (dérivé d’un Boeing 707) , son homologue de l’est, tout droit venu de Russie est l’A-50 (dérivé de l’avion cargo IL-76).

 

e3f-1
Un E-3F de l’armée de l’air Française.
6547cbb0792d204d52022e6df3f07f89
Un Iliouchine A-50 russe.

 

 

Les avions de détection terrestre : 

Ces avions, comme leur nom l’indique, sont principalement utilisés pour imager un champ de bataille, l’analyser et y détecter les cibles potentielles. Eux aussi sont dérivés d’appareils civils, parfois les mêmes que les avions de détections aérienne. Ils sont capables de couvrir des zones impressionnantes, dans le cas du E-8 Joint Stars (lui aussi dérivé d’un Boeing 707), 50,000 km² sont couvert, 600 cibles peuvent être traitées simultanément et le tout à une distance de plus de 250 km. De plus, ils sont capables de suivre le trafic routier, d’analyser les véhicules, les bâtiments et les mouvements des hommes.

L’intérêt est de fournir des informations primordiales pour les troupes au sol, l’aviation dans le cas d’une frappe et la marine en cas frappe avec missiles de croisière.

 

AIR_E-8C_JSTARS_Overland_Right_lg
Un E-8C Joint Stars de l’US Air force.

 

Sentinel-R1-spy-plane-1.jpg
Un Sentinel R1 de la Royal Air Force. Cet appareil est dérivé d’un jet privé de type Bombardier Global Express.

Les avions d’écoute SIGINT : 

Les avions SIGINT, pour Signal Intellingence ou  renseignement d’origine électromagnétique, sont des avions qui écoutent les émissions radio, satellite, radar, téléphone et même internet. Ce sont de véritables avions espions capables de découvrir d’où viennent ces émissions, leur contenu et leurs destinations.

Bien sûr, ces avions servent à  fouiner les communications d’un potentiel ennemi ou suspect, mais pas seulement. Ils sont aussi utilisés pour découvrir quel type de radar est utilisé et d’en apprendre sur la technologie utilisée. Il est possible, juste avec un type d’ondes, de découvrir s’il y a des radars, missiles anti-aérien dans une zone et même de savoir leur position.

Ces avions sont utilisés intensivement dans la lutte contre le terrorisme depuis quelques années déjà, avec comme principale tâche l’écoute des potentielles cellules dans les pays  courants ( Syrie, Irak, Afghanistan, etc…) . Naturellement ils sont aussi régulièrement aperçus près des pays dont on voudrait en savoir en peu plus sur leurs tests en cours, aussi bien au niveau militaire qu’au niveau scientifique (renseignement sur les nouveaux radars, armement de défense, etc…) . La chine, la Russie et les USA jouent un petit jeu de fouineur entre eux depuis de nombreuses années.

Dans le cas de ces avions, ils peuvent être issus de beaucoup de type d’avions. Dérivés de cargo, de petits avions passagers ou de jet privé, ils sont parfois difficilement reconnaissables pour les moins habitués.

rc12-7
Un RC-12N de l’US Army.
3867
Un C-160G Gabriel de l’armée de l’air française.
Il-20-from-Mirage
Un IL-20M russe.

Les autres :

Dans cette catégorie, nous placerons des avions véritablement plus spécifiques, produits en petit nombres et utilisés par de très rares pays voire uniquement un seul. Ici, je vous montrerai trois types spécifiques venus des USA.

 

Le RC-135S Cobra Ball : Un avion utilisé pour traquer et observer les missiles balistiques et intercontinentaux. Du lancement, en passant par la phases de croisière « orbitale » puis la descente jusqu’à l’impact, il est capable de suivre ses cibles et de recueillir des renseignements sur elles (type, origine, etc…). Le Cobra Ball à la particularité d’avoir une aile peinte en noir mat du coté de ses optiques d’observation, ceci dans le but d’éviter d’avoir des reflets du soleil sur l’aile durant l’observation. Ceci le rend tout naturellement facilement identifiable lors d’une observation visuelle.

 

Cobra-Ball
Un RC-135S Cobra Ball.

 

Le RC-135U Combat Sent : Un avion utilisé pour récolter des renseignements sur les systèmes radar anti-aérien hostiles, ceci dans le but d’avoir une base de données pour identifier les menaces et ensuite étudier et développer des systèmes de contre mesure embarqués sur les avions. Lui aussi est facilement identifiable grâce à un appendice placé sous le nez avec deux optiques et une queue un peu plus longue détenant elle aussi un outil de détection.

3d5b7-74d4-4c98-8aa0-99eb517a5b4b_big.jpeg
Un RC-135U Combat Sent.

 

Le WC-135W Constant Phoenix : Un avion très particulier, développé pour aider à faire respecter le traité d’interdiction partielle des essais nucléaires de 1963. Sa tâche est d’analyser l’atmosphère pour y traquer d’éventuelles traces de particules radioactives possiblement issue d’un essai nucléaire. Il est équipé d’une sonde qui récolte des échantillons d’atmosphère sur des filtres de papier. 33 personnes sont à bord, pilotes et navigateurs compris.

WC-135C-Constant-Phoenix-1.jpg
Un WC-135W Constant Phoenix.

Historique :

Contrairement  à ce que l’on pourrait croire, ce type d’avion n’est pas du tout récent. Ceux-ci ont été utilisés dès la Seconde Guerre mondial et ceci plus ou moins efficacement. Mais c’est surtout dans les années 50, au début d’une longue série d’années connue sous le nom de guerre froide, que ces avions ont commencé à être développés et utilisés massivement. Depuis, ils n’ont cessé d’évoluer pour donner lieu à des versions de plus en plus spécifique comme montrées plus haut.

77234-te-7inkorea_r1
Un PB1-W de l’US Navy, issus d’un bombardier B-17. Utilisé en 1945.
Boeing B-29
Boeing B-29AEW. Développé en 1951 à partir d’un Bombardier B-29 datant de la Seconde Guerre mondiale.
Lockheed_EC-121D_Constellation_USAF.jpg
Un EC-121D. Développé à partir de l’avion de ligne mythique « Super Constellation » à partir de 1949.

Pour terminer ce petit dossier, voici quelques photos d’autres avions de ce type qui sont utilisés dans le monde. 

1_ad_aew_000821_media.jpg       6w6j.jpg Boeing_737_AEWC_MESA_Peace_Eagle.jpg  E-2C_Hawkeye_and_Mount_Fuji.jpg

cn_295_iai1   S100B_01

AIR_G550_IDF_CAEW_SEMA_Over_Georgia_lg.jpg

Vector Thrust

maxresdefault (1)

Le mois dernier, en décembre donc, j’ai gagné un concours qui était publié dans l’excellent magazine anglophone « AirForces Monthly ». Le prix : Le jeu Vector Thrust.

Alors qu’est-ce que ça donne ce petit jeu ? Et bien c’est plutôt une bonne surprise ! Plutôt original, le jeu est en « cel shading » technique d’ombrage qui donne un effet cartoon au jeu. Vraiment étrange au premier abord, mais par la suite c’est vraiment chouette a regarder, ça change !

Ici on est sur un jeu clairement orienté ultra arcade de type Ace Combat. Mais alors qu’est-ce qu’il a de plus ? Et bien ce jeu est une mine d’or niveau appareil jouable. Tous les prototype et version les moins connue sont présente, du premier prototype du F-117 au dernier F-35 en passant par le F-104VTOL, vous allez obligatoirement découvrir des étrangetés de l’aviation. Naturellement les prototype les plus fou sont resté sur des planche a dessin ou dans les ordinateur, mais quel bonheur de les voir modélisé !

Malheureusement le jeu est fournit avec son lot de bug qui peuvent nuire a l’expérience en jeu : plantage, challenge mal conçu et impossible a réaliser, etc… Les créateurs sortent des patchs qui améliore la situation, mais il reste du boulot. La bonne nouvelle : le jeu reçoit de temps a autre du contenu gratuit et une deuxième campagne serait en projet. En sommes, le jeu vaut tout de même le coup d’être survolé, si vous êtes prêt a jouer a un jeu typé (très) arcade.

En période de soldes Steam, c’est peut-être un jeu qui peu vous distraire quelques temps, a condition que le prix soit vraiment bas.

 

http://store.steampowered.com/app/242130/

 

Eclipse lunaire du 28 septembre

La nuit dernière a eu lieu une éclipse lunaire. Il a fallut rester debout assez tard (ou tôt, c’est selon…) car elle avait lieue entre 3h et 5h du matin environ. Le ciel était assez dégagé et j’ai pu prendre quelques photos. Ce fut une observation particulièrement plaisant a regarder même avec de simple jumelles. Bien que la nuit fut froide et humide (maudite buée sur les jumelles et objectif!), j’ai admiré ce spectacle sur toute sa durée. Voici quelques photos de la nuit !

IMG_5814

IMG_5826

IMG_5833

IMG_5849

IMG_5860

IMG_5891