Guide World of Warplanes

Dans l’optique d’avoir un maximum de nouveaux joueurs comprenant bien le rôle de chacun en jeu, je vais réaliser un mini-guide sur le thème du « Qui-Fait-Quoi ». Ceci pourra peut-être, éviter que certains ne se découragent trop vite, et leur permette d’utiliser de la meilleure manière qui soit leur petit joujou volant. Loin d’être exhaustif, je vais tenter de donner les bases d’utilisation des différents avions, sur les erreurs à ne pas faire, comment bien débuter et utiliser certaines choses…
Je compléterai avec de nouveaux éléments au fur et à mesure, pour à terme avoir un mini-guide concret sur comment se débrouiller et prendre ses marques sur WoWP.

[ Mini-guide v1.6 ]

Petit nouveau, bienvenue sur World of Warplanes, un jeu d’avion coopératif. C’est donc bien un jeu qui se joue en équipe, ton voisin en jeu qui ne parle probablement pas la même langue que toi aura certainement besoin de toi d’un moment à l’autre durant la partie, ou inversement.

[ Phase 1 les types d’avions ]

Il y a différents types d’avion dans ce jeu : « chasseur » – « chasseur lourd » – « chasseur mutlirôle » – « avion d’assaut »

On va tenter ici d’expliquer le rôle de chacun…

Les chasseurs :

              

Les chasseurs sont la base du jeu, tout le monde passe par ces avions.
Pour être efficace, les chasseurs doivent jouer en « meute », en restant groupés pour s’auto-protéger.
Le chasseur ne doit JAMAIS s’attaquer aux cibles terrestres, il est inefficace pour cette tâche, de plus, en volant à basse altitude il s’expose à des attaques qu’il ne verra pas venir.

En début de partie, idéalement, le chasseur prend son altitude maximum (ou un peu plus) pour pouvoir être au dessus de ses adversaires. Il reste groupé avec ses alliés et ne part jamais tout seul. Ses tâches principales sont de couvrir les chasseurs lourds (moins agiles) et les avions d’assaut (Indispensables pour gagner les points d’avantage).

Il existe deux grands types de chasseurs, les « Boom & Zoom » et les « Turnfighters ».

-Les B&Z sont des avions avec un taux de montée important et une vitesse élevée, au détriment de la maniabilité. Le principe de ce type de combat est de rester assez haut, et de pouvoir plonger sur une cible à toute vitesse, puis, après un passage, remonter aussi vite que possible pour distancer ses poursuivants dans le but de rester à l’abri, en utilisant le boost si nécessaire. Une fois à l’abri, il laisse refroidir son moteur, puis recommence.

-Les Turnfighters sont tout l’inverse, avec une vitesse et un taux de montée plus faible, ils sont adaptés au combat à plus basse altitude. Leur avantage : La maniabilité.
Ce type d’avion ne doit jamais essayer de remonter pour chercher des appareils de type B&Z, ils n’y arriveront pas, et une fois en manque de vitesse, ils se feront couper en pièces.
Leur tâche est d’arriver à attirer leurs adversaires dans leur plage de vol idéal, et de profiter du gain de maniabilité pour les aligner et les détruire.

Les chasseurs lourds : 

                         

Comme leurs noms l’indiquent, les chasseurs lourds, sont des chasseurs. Souvent bimoteurs, ils constituent l’appui en puissance de feu dans le combat aérien. Pouvant détruire un adversaire en un seul passage, ils sont un atout indispensable qu’il faut soit essayer d’abattre, si c’est un adversaire, soit protéger quand c’est un allié. Le chasseur lourd étant vulnérable par les cotés et l’arrière.
De plus, dans certains cas, ils peuvent se montrer utiles pour aider aux attaques au sol lors d’une partie qui risque de se finir prématurément a cause d’un avantage en point trop important des adversaires.

Ils sont très rapides, ont souvent un taux de montée important et surtout une résistance accrue comparativement aux chasseurs classiques.
Ils peuvent parfois embarquer des bombes ou des roquettes… Roquettes qui peuvent être redoutables en utilisation air-air. ( Eviter les face à face ! Roquettes + Canon, ils sont redoutables ! )

Idéalement, le chasseur lourd commence par prendre l’altitude, et reste près des chasseurs classique. Donnant un appui feu indispensable, il peut rechercher les chasseurs lourds adverse qui sont parfois difficile à suivre pour les chasseurs classiques.

Les chasseurs multirôles :

                      

Les chasseurs multirôles restent des chasseurs, parfois mal compris par les joueurs, ces avions ne sont pas fait pour l’attaque au sol, ils peuvent en effet emporter des armement air-sol ( bombe et/ou roquette) mais ils ne doivent jamais utiliser ce rôle en premier. Sauf que, depuis la mise a jour 1.9.2, il existe véritablement deux sortes de chasseurs multirôles. D’un coté les F-4U, FW190 ou bien Yak-7, emportant une petite charge de roquettes ou de petite bombes. Et de l’autre, la nouvelle branche américaine passant par le fameux P-47, ici nous sommes face a un véritable support pour avion d’assaut, capable d’emporter roquettes ET bombes, cette branche offre une nouvelle manière de jouer. Il conviendra a chaque pilote de se faire sa place dans la partie avec ce genre d’avion, pas toujours évident vu la faible manœuvrabilité lorsque ceux-ci sont chargés comme des mulets ! 
Vous avez dit « multirôle » ? Oui, car ils sont ni des chasseurs « B&Z » ni des chasseur « turnfighters » , ils sont un peu des deux, ils n’excellent dans aucun des deux modes de combat, mais se débrouillent dans les deux.
Leurs rôle en bataille est identique aux chasseurs classiques. Ils ont de plus l’avantage d’avoir souvent une puissance de feu plus importante que ceux-ci.
Les cibles au sol ne doivent rester que des cibles d’opportunités, vous êtes seul au ras des pâquerettes après avoir abattu un adversaire, et vous avez des roquettes avec vous ? Détruisez une cible au sol si celle-ci n’est pas trop éloignée, et puis reprenez de l’altitude et votre rôle de chasseur. Ce serra un bonus pour votre XP, mais aussi pour votre équipe.

Idéalement, en début de partie, le chasseur multirôle prend de l’altitude et suit ses compagnons chasseurs. Ou, si vous avez équipez votre avion en armement air-sol, va en avant et largue sa bombe sur une cible au sol pour s’alléger ou pour faire l’appât en imitant un avion d’attaque au sol ( visible par les adversaire sur leur minimap ) .

Les avions d’assaut : 

                                

Les avions d’assaut sont les tueurs de cible terrestre, ce sont les seuls dont la tâche principale est de détruire les cibles au sol. Ils sont très robustes mais aussi très lents et surtout très peu maniables. Dotés d’une puissance de feu inégalé, ils sont pour la plupart équipés de bombes et/ou roquettes. Leurs canons sont aussi ultra efficaces.
Mais ils sont des proies « faciles » pour les chasseurs et chasseurs lourd. Alors que faire ?
Un avion d’assaut, joué intelligemment pour se défendre, peut-être redoutable. En face à face, il découpera la plupart des ses adversaires à l’aide de ses canon, voire de ses roquettes. Il est aussi équipé d’un mitrailleur de queue, qui, si bien entraîné, peut faire de gros dégâts au fur et à mesure.
De plus, quand il est suivi de près par une meute d’adversaires au ras du sol, une bombe larguée au bon moment, est capable avec son souffle de littéralement pulvériser tout un groupe d’appareils.

Encore une fois, même avec un avion d’assaut, il ne faut jamais jouer en solo. Rester toujours à plusieurs avions du même type et vous couvrir mutuellement.
Idéalement, il ne faut pas partir directement vers les cibles adverses, il est préférable d’attendre un peu, de suivre vos alliés qui sont au dessus de vous, et une fois la situation plus claire sur la position des adversaires ( grâce a votre carte ) , vos alliés auront eu le temps de détruire quelques chasseurs, vous pourrez commencer les cibles terrestre, en ayant un maximum de chances de vous faire couvrir par vos alliés. Dites vous bien qu’il est quasiment impossible, voire suicidaire, pour un chasseur de venir vous aider quand vous êtes, dés le départ, parti vers le fond de la carte du coté adverse, votre allié chasseur devra traverser le groupe de chasseur adverse et si même il y arrive, il se ferra rapidement abattre par la DCA.
D’ailleurs, si vous volez au-dessous de vos alliés, ils seront heureux si vous vous concentrez sur les cibles « DCA » au départ. Parfois, ce sont les quelques dizaines de points de structure perdus à cause de la DCA qui vont faire basculer toute une partie.

[ Phase 2 Faire évoluer ses avions ]

Dans le jeu, il vous sera nécessaire d’utiliser l’arbre de recherche pour accéder à de nouveaux armements, moteurs, structures, etc… Le tout pour pouvoir rechercher de nouveaux avions. Cette étape est parfois un peu difficile à prendre en main pour les moins habitués des jeux Wargaming.
En jeu, vous allez gagner trois choses : L’expérience de l’avion, l’expérience libre et des pièces d’argent.

En rouge : l’expérience de l’avion, ces points, seront utilisés uniquement pour débloquer des éléments pour votre appareil ( ici le A6M5 Zero ) et pour débloquer l’appareil suivant.
En bleu : l’expérience libre, celle-ci, vous allez la gagner petit à petit, ça grimpe très lentement, mais ces points ont l’avantage de pouvoir être utilisés pour n’importe quel avion.
En vert : les pièces d’argent, car oui, une fois un élément débloqué, il faudra l’acheter. C’est aussi avec ça que l’on achète les avions. Attention, vous pouvez en perdre !
En cas de mauvaise partie, de coûts de réparation élevés, vous pouvez perdre plus que vous n’en avez gagné !

Les avions sont classés en 10 catégories que l’on appelle « Tiers ». Ceux-ci ce présentent de cette manière : Tiers I – Tiers II – Tiers III – Tiers IV – Tiers V – Tiers VI – Tiers VII – Tiers VIII – Tiers IX – Tiers X
En théorie, les Tiers I-II-III pourront être passés assez rapidement, en quelques heures… Mais pour cela, il ne faut pas faire n’importe quoi !
Car oui, les branches de technologies vont vous proposer bien des éléments à rechercher, mais il ne sont pas tous nécessaires, et vous feront parfois perdre : Des points d’expérience, de l’argent et du temps.

Je vais vous montrer ici deux exemples d’éléments à rechercher qui ne sont pas nécessaires et qui peuvent être mis de cotés, pour éviter de gaspiller trop de précieux points d’expérience.

       

-Dans le cas du Ar 65, le moteur BMW VI 7.3 n’est pas utile pour accéder au Tiers suivant, donc je peux l’éviter, économiser ces 180 points d’XP pour passer plus rapidement à la suite.
-Dans le cas du Fw 159, ce sont 3 éléments qui ne sont pas à 100% utiles, car il ne faut pas oublier que les Tiers I-II-III ne seront pas forcément très joués. Dans ce cas-ci, en évitant de gaspiller des points d’XP avec ces éléments suivant, c’est pas moins de 4020 points d’XP qui sont économisés ! J’aurai même pu en économiser plus si je n’avais pas débloqué les mitrailleuses « 7.92mm MG-17 (1934) (M) », mais j’avais choisi de pouvoir doubler ma puissance de feu, pour ne pas rester trop longtemps dans ce Tiers.

Cette technique peut-être utilisée efficacement jusqu’au Tiers IV-V, une fois arrivé à ces Tiers, vous passerez plus de temps à essayer de gagner de l’XP, donc il sera intéressant d’avoir le meilleur avion possible.
Par la suite, vous allez devoir faire des choix, à savoir quels éléments débloquer en premier lieu… Moteur ? Structure ? Armement ?
Ceci, c’est une question d’appréciation personnelle, certains seront plus a l’aise avec un avion plus rapide mais avec un armement plus léger, d’autre préféreront l’inverse.

[ Phase 3 Équiper et améliorer mon avion ]

Une fois les quelques premières parties terminées, notamment contre les bots, vous allez vite vous rendre compte que certains joueurs sont plus performants que vous en DPS ( Dégâts par seconde ), en montée, en lutte contre les incendies voire même en résistance. 

Et oui, même avec le même avion, avec les mêmes moteurs et armements, il peut y avoir une différence. C’est ici qu’il va être important de maîtriser les onglets « maintenance » et « améliorations » .

 

En rouge : « Maintenance » 

C’est dans cet onglet que vous allez pouvoir choisir le type des munitions. Il en existe plusieurs sortes, avec chacune leur particularité et donc avec un DPS et des chances de coup critique différent. 

Sur l’image ci-dessous, vous ne verrez que les différents types. 

Vous constaterez aussi qu’il existe des munitions qui cumulent deux particularités, ce sont les munitions dites « premium ». Elles coûtent beaucoup plus cher, et peuvent aussi être achetées avec de l’or ( la monnaie payante de Wargaming ) faites donc très attention de ne pas perdre de l’or quand vous recharger vos munitions si vous choisissez ce type !  

Ici, il vous faudra faire un choix de rentabilité, car avec des munitions plus efficaces, les coûts de rééquipement sont plus élevés, donc moins de profit à la clef… 

Toujours dans l’onglet « maintenance » vous allez pouvoir acheter des consommables, ce sont de petits objets à utiliser en partie. Ils se placent dans les trois petites cases en dessous des munitions. Ils peuvent être déterminants lors d’une bataille. 

Extincteur, trousse de secours, réparateur moteur, gouvernes renforcées, ventilations du moteur/armement, etc…

Encore une fois il existe des consommables « premium » qui ont l’avantage de s’activer automatiquement, plus chers, et qui peuvent aussi être achetés avec de l’or, prudence donc !  

Vous ne pourrez vous équiper que de trois consommables, donc choisissez en fonction de vos préférences, il n’existe pas véritablement de « combo magique » bien qu’il semblerait que la trousse de secours soit souvent mise de coté.

( Mise a jour : Depuis la version 1.8 les consommables « Octane » ont été supprimé, et la version 1.9 a apporté de nouveaux consommables ) 

En vert : « Améliorations » 

C’est ici que vous allez pouvoir installer les « équipement » qui vont pouvoir véritablement améliorer votre avion ! Mais, car oui il y a un mais, pour des coûts très très élevés ! Et surtout, une fois installés, certains ne peuvent pas être retirés à moins d’utiliser de l’or ou de les détruire ! 

Ils se placent dans les trois petites cases en dessous des éléments des votre avions. Ces équipements existent sous différentes classes selon le Tiers, et donc sous différents prix. Elles offrent parfois ce petit plus qui vous permettra de surpasser votre adversaire en performance, résistance et/ou précision.

Ceci est un investissement important, et donc il est primordial de ne privilégier que certains appareils que vous garderez longtemps, voire tout le temps ! Comme par exemple vos avions de Tiers IV-V, qui sont réputés pour pouvoir être joués sans perte d’argent la majorité du temps et donc sont littéralement des « machines à farmer » la monnaie.

Ci-dessous un exemple de certains équipements.

(Mise a jour : depuis la version 1.8 l’équipement « Réglage moteur » remplace plus ou moins le consommable « Octane », et depuis l’arrivée de la 1.9 de nouveaux équipements sont présent )

[ Phase 4 Pilote et mitrailleur ]

Le pilote et son mitrailleur, c’est parfois ici que les débutants font de « petites » erreurs, mais qui peuvent avoir une énorme influence ! 

Qui a son début n’a pas revendu son avion et congédier ( renvoyer ) son pilote ? Cette grave erreur qui fait que l’on perd du temps a améliorer l’expérience déjà engendrer sur un pilote.

(Nouveau système d’équipage depuis la mise a jour 1.9.5)

Désormais, le système d’équipage fonctionne via des points de « skill » (compétence) a attribuer dans diverses compétence. 

Qui n’a jamais entendu/lu ce genre de phrase :  » Je ne comprend pas, j’ai le même avion, upgradé a fond et il vise mieux/vole plus vite/voit plus loin/etc.. que moi  » ?

C’est grâce a ces petit « bonus » qui vous pourrez prendre le dessus, et donc, si vous ne voulez pas a chaque fois recommencer l’entrainement de vos équipages, pensé bien a ne jamais les renvoyer, et les réutiliser dans votre avion suivant. N’oublier pas qu’un équipage est entraîné pour un avion spécifique et donc a son changement, il perdra son efficacité principal, il vous faudra a nouveau atteindre les différent point de skill pour pouvoir continuer a améliorer vos compétences ! Exception faite des avion premium ! Dans un avion premium vous pourrez y placer n’importe quels équipage sans lui faire perdre ses skill.

Pensez-y donc bien : Garder autant que possible vos pilotes ! ( Du moins a partir du Tier IV et V ) 

Donc voyons a quoi cela ressemble :

Pilote

Tireur 

C’est donc assez clair, probablement plus que dans le système précédent. 

Les compétences sont classés dans deux catégories : Compétences Universelles et compétences spéciales.  

Les compétences spéciales sont différente entre pilote et tireur, elles donnent donc des avantages naturellement différent. 

Pour connaitre l’effet de chaque compétence, il vous suffit de laisser quelques instant votre curseur sur la compétence, une petit fenêtre apparaîtra  avec la description précise de la compétence.

Autre information, moins importante celle-ci. Les grades de vos équipages sont désormais affectés via le nombre de point de skill débloqué. 

Chaque membre d’équipage devra gagner un nombre précis de points d’XP ( expérience ) pour débloquer des points skill pour un nombre maximum attribuables de 15.

Pour informations voici comment les points sont attribués :

  • 1 — 0 XP points.
  • 2 — 20 000 XP points.
  • 3 — 34 000 XP points.
  • 4 — 56 000 XP points.
  • 5 — 95 000 XP points.
  • 6 — 159 000 XP points.
  • 7 — 268 000 XP points.
  • 8 — 450 000 XP points.
  • 9 — 755 000 XP points.
  • 10 — 1 269 000 XP points.
  • 11 — 2 132 000 XP points.
  • 12 — 3 582 000 XP points.
  • 13 — 6 120 000 XP points.
  • 14 — 10 560 000 XP points.
  • 15 — 14 320 000 XP points.

——————————————————————————————————————————

[ Jouons ensemble ! ] 

Nous voila peut-être voir même certainement dans la partie la plus importante ! 

World of Warplanes est un jeu multijoueur en équipe, et c’est bien souvent la que la plupart des joueurs ne comprennent pas vraiment tout de suite le fonctionnement du jeu. A l’inverse de World of Tank, ou il est possible en jouant en solo de s’en sortir haut la main a coup de petite initiative personnel, World of Warplanes est bien plus cruel. Seul, vous allez simplement vous faire abattre en quelques dizaines de secondes. 

Certes, c’est un élément qui peu effrayer voir rebuter certains joueurs, mais il faut y voir un atout, l’atout de jouer forcément en équipe. 

Mieux encore, jouer avec vos amis, ou rencontrez de nouveaux joueurs en jeux ! Les outils sont la en jeu, souvent négligé, ils permettent pourtant de pouvoir profiter du jeu sous une toute nouvelle dimension, la dimension des escadrilles, des attaques coordonnées, des couvertures de vos ailiers…  

Les outils, c’est notamment  le chat en jeu, via les différent canaux vous pourrez vous mettre en relations avec d’autres joueurs cherchant a former un groupe pour quelques partie. Le canal francophone est assez peu utilisé il faut bien l’avouer, mais l’anglais ne vous décourage pas, il est aisé de rejoindre un groupe de joueur.  Les rencontres ne seront peut-être pas toutes positives, mais il fait aucun doute que vous tomberez sur des gens sympas ayant la volonté de vous apprendre et de continuer a vous accompagnez pour bon nombre de parties. 

L’outil de recherche d’escadrille est aussi un bon moyen de ne pas joueur tous seul.

Second outil, le forum, et si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez déjà fais une partie du travail ! 

Fréquenter régulièrement le forum officiel, c’est le meilleur moyen de vous tenir au courant des événements/tournoi et autre partie organisé par WG ou les joueurs entre eux, ceux-ci sont assez fréquent ! Durant ces événements vous pourrez rencontrer un paquet de joueurs sympas désireux de venir jouer pour s’amuser dans la bonne humeur et le fun. De plus de nombreux concours ou tournoi avec de l’or a la clef sont organisé, raisons de plus pour le fréquenter régulièrement ! 

Une fois le contact noué avec ces joueurs, ils vous sera aisé de rejoindre éventuellement l’un ou l’autre clan ou de rester en contact avec eux pour jouer régulièrement ensembles. Bien souvent, des groupe entier de joueurs sont sur un TS ( TeamSpeak ) et donc en chat vocal, ou la franche rigolade est de mise ! Mais c’est aussi un bon moyen d’échanger quelques mots et de discuter avec d’autre joueurs, échanger des tactiques, demander conseil, etc… 

Le chat vocal étant un avantage considérable en partie, je ne peux que vous conseillez de rejoindre au plus vite un groupe de joueurs ou d’en créer un vous même ! 

——————————

Petit nouveau, te voila à présent un poil éclairé sur ce jeu, tu vas pouvoir aller te battre avec et contre ces cinglés qui font peindre des jolies filles en petite tenue sur leur zinc’. Ne soit pas surpris, parfois ils pourront devenir grognons voir même colériques, mais ne t’en fais pas, ils sont peu nombreux… N’hésite pas à rejoindre une escadrille pour ne pas jouer tout seul !
Il y aura toujours des gens sur le forum pour t’aider toi petit nouveau, et pour t’accueillir dans notre monde merveilleux !:popcorn:

[Merci a Majour_Burn pour son aide précieuse a la correction]

2 réflexions sur “Guide World of Warplanes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s